Faire disparaître les plis d’amertume : traitement esthétique anti-rides

1 (1)

Les plis d’amertume sont des rides qui partent du coin de la bouche et descendent vers le menton dont l’aggravation est progressive et inéluctable.
Il s’agit des rides qui vieillissent le plus le visage et qui donnent un air de mauvaise humeur.

L’apparition du pli d’amertume est plurifactorielle :
– La contraction des muscles peauciers du visage, notamment du muscle DAO qui tire la commissure des lèvres vers le bas.
– Le relâchement cutané et la ptôse inféro-interne de la graisse.
– La perte de soutien par la graisse qui fond au niveau de la commissure labiale.
– Le vieillissement osseux.

Il existe des échelles de gravité.

LES DIFFÉRENTES INTERVENTIONS POSSIBLES

2 (1)

Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est utilisé pour lifter les tissus malaires tombés avec le temps car ils sont  responsables de l’apparition de ces plis.

Il ne faut donc pas injecter directement les plis pour éviter d’alourdir le visage.
Si après l’étape de lift le pli persiste, on l’injecte.

En fonction du type de pli on choisit un acide hyaluronique moyennement réticulé type Restylane ou fortement réticulé type RestylanePerlane. L’injection est faite au niveau du pli et dans un triangle imaginaire situé sous la commissure labiale pour donner un support aux commissures des lèvres et les remonter légèrement.
Le produit reste en place entre huit mois et deux ans, cela dépend de la gravité du pli, de l’âge du patient et du produit utilisé.

Fils tenseurs

Les fils tenseur améliorent ou traitent les plis d’amertume en liftant les tissus ptôsés.

Ils sont souvent associés à des injections d’acide hyaluronique car ils ne suffisent pas à lifter la graisse (ils peuvent bien lifter que la peau) et car la ptôse n’est qu’une des étiologies des  ces plis.

3 (1)

RÉSULTATS AVANT / APRÈS

4 (2)

Patiente de 46 ans présentant un plis d’amertume modéré.
Nous avons réalisé des injections d’acide hyaluronique en utilisant la technique de lift par 8 points. Un peu d’acide hyaluronique a été injecté au niveau des plis d’amertume.
Résultat 4 mois après l’injection de 4 seringues.

5 (2)

Patiente de 63 ans avec une ptôse (chute) de la graisse malaire responsables de l’apparition des sillons naso-géniens et des plis d’amertume.
De multiples injections d’acide hyaluronique ont été réalisées.
Injections d’acide hyaluronique en utilisant la technique de lift médical par 8 points, le produit est placé au contact osseux.

Réalisation complémentaire d’injections d’acide hyaluronique plus superficielles en utilisant la technique des vecteurs et d’injections d’acide hyaluronique type skin booster.
Résultat 10 mois après.

6 (2)

Patiente de 38 ans présentant une chute de la graisse malaire et une fonte graisseuse au niveau de la zone para mentonnière et des sillons naso-géniens.
Des injections d’acide hyaluronique en utilisant la technique de lift à 8 points (le produit est placé au contact osseux) ont été réalisées.
Des injections plus superficielles en technique ‘sandwich’ ont été réalisées.
Résultat 8 mois après

7

Patiente de 45 ans dérangée par des plis d’amertume.
Injection d’acide hyaluronique en surface au niveau des plis d’amertume.
Résultat immédiatement après l’injection.

Témoignages

J’y suis allée pour une injection des plis d'amertume. Ce médecin est super ! Professionnelle, très compétente et sait satisfaire ses patients. Je vous la recommande vivement !

F. CLEMENT

Une professionnelle de haut niveau et d’une attention exceptionnelle. J'avais peur de la douleur (plis d'amertume) mais je n'ai pratiquement rien senti. Je suis très satisfaite du résultat

N. GARCIA

Un médecin très à l'écoute, des explications claires et précises. Vraiment satisfaite des injections pour traiter mes plis d'amertume. Merci Docteur.

T. BOYER

Les résultats sont toujours naturels. Mes plis d'amertume se sont estompés ! Très satisfaite

U. PERRIN

TARIFS DES DIFFÉRENTS TRAITEMENTS*

Type de consultationTarifs généralement pratiqués
Fils tenseurs1500€ à 2500€
Acide hyaluronique350€ la seringue d’acide hyaluronique. Le nombre de seringues nécessaires est déterminé lors de la consultation.

Ecrit par Valeria Romano

    Ancienne interne des Hôpitaux de Paris Diplômée de la faculté de médecine de Paris, l’université Paris 7 – Paris Diderot Inscrite au tableau de l’Ordre des Médecins de la ville de Paris Plus d'informations

     
    Contact