Corps

Médecine esthétique intime

La médecine esthétique a comme but l’amélioration du bien-être psychologique. Quand les problèmes liés à la sphère sexuelle nous empêchent d’atteindre ce bien-être, il faut les prendre en charge sans les considérer comme des tabous. La médecine esthétique intervient aussi en gynécologie.

Télécharger (PDF, 2.03MB)

L’amplification du point G, retrouver le plaisir féminin

En 1950, on découvrait la zone située sur la paroi antérieure du vagin dont la stimulation lors des rapports provoquait l’orgasme féminin. Présent chez toutes les femmes, ce point n’est pas toujours accessible par le sexe masculin. L’amplification du point G est une technique qui permet de rendre plus étendu et plus convexe ce point érogène par l’injection d’acide hyaluronique.

L’amélioration de la sécheresse vaginale, se sentir à nouveau à l’aise avec son corps

Ressentie à tout âge, la sécheresse vaginale est un réel handicap pour les femmes. Les rapports sexuels douloureux (dyspareunie) et le port de vêtements inconfortables sont la conséquence de cet état. En cinq minutes, l’injection d’une seringue d’acide hyaluronique au niveau du frein du clitoris change radicalement la vie des femmes, leur apportant beaucoup plus de confort.

Le remodelage des grandes lèvres, une intimité plus belle

Avec le temps, la réduction du tissu adipeux sous-cutané cause l’atrophie des grandes lèvres. Ces dernières perdent leur gale et laissent découvertes les petites lèvres, modifiant ainsi l’esthétique de cette zone. L’injection d’acide hyaluronique à la canule remplace la graisse fondue en rétablissant l’harmonie visuelle perdue. Cette injection peut être utilisée à tout âge pour cacher les petites lèvres trop visibles. La procédure de préparation au geste est simple : les trois jours précédant l’injection, on introduit des ovules gynécologiques anesthésiants et antiseptiques. Après injection, il est conseillé d’éviter les rapports sexuels pendant 72 heures. Toues les activités physiques qui ne causent pas de surpression pelvienne (comme l’équitation par exemple) sont possibles immédiatement.

L’augmentation de la taille du pénis et du gland

Cette intervention a pour but d’augmenter la confiance sexuelle de l’homme et le plaisir de la femme. L’injection d’acide hyaluronique se fait au cabinet, sous asepsie stricte, sans incision ni suture. Pour la pénoplastie, un prétrou est réalisé pour pouvoir réaliser l’injection à la canule. Pour le gland, l’injection se fait à l’aiguille. Les suites sont les mêmes que pour toutes interventions : douleurs, sensation de picotement, œdème et rarement des hématomes. Ces effets secondaires transitoires durent quelques jours. Il n’y a pas d’éviction sociale et la reprise des rapports sexuels se fait 24 heures après l’injection. Le résultat est immédiat, encore plus visible 72 heures après et il se stabilise dans les 10 jours. Pour la pénoplastie, au repos, le pénis est plus large et plus long, en érection, le gain de largeur est conservé, mais pas celui de la longueur. Pour l’injection du gland, le résultat est une augmentation volumétrique de 20 % et une augmentation du plaisir féminin. Cette injection permet de traiter l’éjaculation précoce : le délai d’éjaculation augmente de cinq à six fois, mais il reste non modifié pour le normo-éjaculateur.

 

Publié dans : Anti-Age magazine n°23, septembre 2016


Ecrit par Valeria Romano

    Ancienne interne des Hôpitaux de Paris Diplômée de la faculté de médecine de Paris, l’université Paris 7 – Paris Diderot Inscrite au tableau de l’Ordre des Médecins de la ville de Paris Plus d'informations

     
    Contact