Carboxythérapie

carboxytherapie

Le CO2 est un produit naturellement présent dans notre corps, il n’est donc pas toxique.
La carboxythérapie est une technique d’injection sous la peau, à l’aide d’une aiguille très fine, de gaz carbonique médical stérile.

Le CO2 est utilisé dans un but thérapeutique depuis les années 30.
Etant très soluble, ce gaz diffuse très facilement, entraînant une élévation du débit sanguin au niveau des tissus superficiels (car il provoque la vasodilatation des capillaires). Cela améliore l’oxygénation et la nutrition de ces tissus.

Ces effets améliorent l’hydratation de la peau et stimulent les fibroblastes (cellules de la peau) qui augmentent leur production de collagène et de fibres élastiques. Le résultat final est une amélioration de la souplesse, de l’élasticité et de la texture de la peau.

Les études réalisées ont montré une augmentation de l’épaisseur du derme, une amélioration de la microcirculation, une meilleure élasticité cutanée, un meilleur aspect et une tonicité de la peau ainsi qu’ une activité lipoclasique avec destruction des membranes adipocytaires.

Les indications : la texture de la peau et les cernes colorés

La carboxythérapie peut être utilisées dans des nombreux cas :

  • Cellulite, grâce à la destruction d’une partie des adipocytes et une amélioration de la microcirculation.
  • Vergetures.
  • Amas graisseux localisés, au niveau du corps ou bien du visage (double menton).
  • Relâchement cutané modéré (bras, visage, cou, décolleté, l’intérieur des cuisses, du pli au-dessus des genoux).
  • Amélioration de l’ovale du visage, grâce à la combinaison de la destruction graisseuse de la bajoue et de l’action sur le relâchement cutané.
  • Petites ridules, notamment au niveau de la paupière inférieure, et traitement de l’aspect fripé du cou, des mains et du décolleté.
  • Cernes pigmentaires.
  • Amélioration de la peau plissée du dessus des mains et des genoux.

Tout type de peau peut être traité, il n’y a pas de contre-indications. L’unique exception est la femme enceinte.

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

Sur une peau nettoyée et désinfectée on insère une fine aiguille qui délivre le gaz carbonique qui pénètre dans le derme à des profondeurs variables ou dans l’hypoderme.
Le volume injecté et la vitesse de flux seront réglés en fonction du type de peau et d’indication à traiter.
Chaque injection dure environ une vingtaine de secondes, les injections sont espacées tous les 10 cm environ.

Plusieurs séances sont nécessaires, entre 5 à 15, espacées d’une semaine.
Ce traitement peut réalisé seul ou on peut l’associer à d’autres techniques de médecine esthétique.

Carbon dioxide therapy (carboxytherapy). Skin rejuvenation.The procedure is performed on the back of the patient.

Suites de l’injection du gaz carbonique

Le traitement n’est pas douloureux au niveau du visage mais peut l’être au niveau du corps. Des petits hématomes sont rares, il n’y a pas d’éviction sociale.
Un gonflement et une rougeur locale durent environ une dizaine de minutes.

RÉSULTATS AVANT / APRÈS

Les premiers résultats apparaissent au bout de la 2ème séance et s’améliorent avec le temps.

Nous vous conseillons de réaliser une séance d’entretien une à deux fois par an pour perdurer les résultats.

Action de la carboxythérapie sur la peau

La peau est plus souple, dense, hydratée et élastique.

Carboxythérapie et cellulite

La pression du gaz détruit les cellules graisseuses. La perte en centimètres est faible, nous combinons souvent cette technique à la cryolipolyse et à la radiofréquence.
La peau est plus lisse et les capitons réduits grâce à l’amélioration de la microcirculation et de l’oxygénation.

Patient de 33 ans présentant des cernes pigmentés. Résultat après 10 séances de carboxythérapie au niveau des cernes. Des séances d’entretien sont nécessaires.

Patiente de 23 ans complexée par des cernes vasculaires.
Un an après 15 séances de carboxythérapie au niveau de la paupière supérieure et inférieure. La patiente a bien répondu au traitement.

Patient de 55 ans dont le regard est assombri par des cernes pigmentés ethniques. 5 séances de carboxythérapie ont été réalisées au niveau de la paupière supérieure et inférieure assorties d’injection d’acide hyaluronique au niveau du cerne au contact de l’os. Le résultat n’est pas définitif mais à entretenir par des séances de carboxythérapie.

Patiente de 22 ans ayant un cerne creux, vasculaire et pigmenté. La patiente n’a pas opté pour les injections d’acide hyaluronique, 7 séances de carboxythérapie ont été réalisées au niveau de la paupière inférieure. Amélioration notable du cerne.

Témoignages

J'ai voulu essayer la carboxythérapie pour les cernes. Le résultat est superbe.

B. CHAMPENOIS

La carboxythérapie a diminué la coloration de mes cernes ! Le Docteur Romano est vraiment très compétente!

J. COTTON

Après plusieurs séances de carboxythérapie, je souhaitais remercier le Docteur Romano pour son professionnalisme, j’ai obtenu le résultat annoncé !

K. PROVENCE

Après plusieurs traitements qui ont été des échecs, j'ai testé la carboxythérapie pour mes cernes colorés, je suis satisfaite et je remercie le Docteur Romano.

N. MARE

le prix de la carboxythérapie*

Type de consultationTarifs généralement pratiqués
Carboxythérapie60€ à 100€ la séance. Le tarif dépend de la taille de la zone à traiter

Sources / Plus d'informations :


Ecrit par Valeria Romano

Ancienne interne des Hôpitaux de Paris Diplômée de la faculté de médecine de Paris, l’université Paris 7 – Paris Diderot Inscrite au tableau de l’Ordre des Médecins de la ville de Paris Plus d'informations

 
Contact