Dans la continuité du visage, le menton et le cou forment la définition de l’ovale. Cette partie subit également les désagréments du temps et la médecine esthétique peut apporter des solutions.

Redessiner l’ovale par injection, une solution temporaire

De nombreux affaissements et dégâts de l’âge peuvent être réglés par diverses injections.La perte de la définition de l’ovale s’explique par l’affaissement de la graisse et de la peau du visage. Cette graisse, avec le temps, se retrouve dans le bas du visage et la peau perd son élasticité. On constate alors une rupture de l’ovale.

L’acide hyaluronique permet dans ce genre de cas de combler les creux et affaissements en apportant un effet tenseur tout en respectant les courbes naturelles du visage.

Les fils tenseurs et le laser, une solution durable sans hospitalisation

Le cou suit naturellement le relâchement de la peau et l’affaissement du visage. Le lifting chirurgical a longtemps été la seule solution. Pour le bas du visage comme pour le cou, les fils tenseurs permettent une solution bien plus durable que les injections et toujours sans intervention lourde. Ils sont disposés à des endroits stratégiques pour un résultat naturel.

Les fils résorbables sont proposés dès que l’affaissement de l’ovale commence. Leur longueur permet un repositionnement efficace des tissus affaissés. Le résultat dure de 1 à 2 ans. Leur composition biorésorbable assure une disparition totale dans les tissus.

Les traitements esthétiques du cou et de l’ovale du visage

double menton

Double menton

menton double kybella belkyra

Belkyra-Kybella, traitement non chirurgical

du double menton

cou décolté rajeunissement

Rajeunissement du cou (MM lift) et du décolleté

lifting cou ovale visage

Lifting du cou et de l’ovale du visage.
Traitement des bajoues

modifier ovale visage

Modifier l’ovale du visage

cou rides platysmales

Cordes platysmales ou fanons

rides cou ovale injection

Rides du cou et du décolleté

Cette page est à pur titre informatif, conformément aux directives de l’Ordre des Médecins. Elle n’est en aucun cas une publicité ou un éloge de ces traitements.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer