Blog

Post-grossesse : comment retrouver sa silhouette d’avant ?

Le bonheur de devenir mère n’empêche pas les complexes. Après une grossesse, il est parfois compliqué de se reconnaître dans un corps métamorphosé. En fonction du métabolisme de la jeune maman, des kilos pris pendant la grossesse et du poids de départ, certains kilos résistent parfois à tous les efforts sportifs. Culotte de cheval, tablier de grossesse, hanches généreuses, les cellules graisseuses restent stockées au niveau des cuisses, du ventre, des fesses… La cryolipolyse et la radiofréquence sont des techniques de médecine esthétique aidant à ‘perdre du ventre’ et à retrouver un ventre plat après une grossesse.

 

Prendre le temps de retrouver la ligne

Pendant les 9 mois de grossesse, le corps féminin se prépare à l’arrivée du bébé. La prise de poids fait partie du processus physiologique. Parallèlement au poids du bébé lui-même, du placenta, de l’utérus et du liquide amniotique, l’organisme maternel stocke des protéines et des lipides pour anticiper l’allaitement et se renforcer en vue de l’épreuve de l’accouchement. La prise de poids s’accélère durant le dernier trimestre.
Les médecins recommandent une prise de poids moyenne durant la grossesse comprise entre 10 et 13 kilos. Mais cette fourchette n’a qu’une valeur indicative. Les femmes plus fines peuvent prendre davantage. Il est conseillé aux femmes d’une corpulence plus importante de maîtriser leur prise de poids.
Ne jamais perdre ses kilos de grossesse est une source d’angoisse pour de nombreuses femmes enceintes. Dans la lutte contre les kilos superflus, l’impatience est votre pire ennemie et le temps votre meilleur allié. Si une perte de poids naturelle de 6 à 10 kilos est constatée au moment de l’accouchement, renouer avec sa silhouette d’origine exige du temps. Ne vous focalisez pas sur la balance. En effet, environ 8 semaines sont nécessaires pour que l’utérus retrouve sa taille initiale. Si vous allaitez, une partie de la graisse emmagasinée va servir à la production du lait maternel. La perte de poids s’opère progressivement, de manière très inégale en fonction des femmes et de leur morphologie. Retrouver son poids d’avant demande du temps, souvent entre 9 mois et un an après la naissance du bébé.

 

Faire du sport et adopter une alimentation saine

Après la naissance du bébé, adoptez une alimentation variée et équilibrée. Privilégiez les fruits et légumes, les fibres, les céréales, riches en vitamines et pauvres en graisses. A contrario, limitez les aliments gras, sucrés et transformés. Ne vous privez pas pour autant et bannissez les régimes draconiens ! Ils contribuent à « l’effet yo-yo » (prise et perte de poids rapides) et à l’apparition de vergetures.
Parallèlement à une alimentation saine et équilibrée, reprendre l’exercice physique est primordial pour perdre les kilos emmagasinés et renforcer les muscles de l’abdomen. La rééducation périnéale doit être terminée avant la reprise de l’activité physique. Celle-ci doit être approuvée par le médecin ou la sage-femme. Durant le premier mois postnatal, le corps doit se remettre en douceur de l’accouchement. Il est préconisé de recommencer par des exercices simples et des sports doux, limitant les impacts, comme la natation, la marche à pied, la gym douce… Faire un sport qui vous apporte du plaisir est la clé de la régularité. Préférez des séances courtes plusieurs fois par semaine à une unique séance longue hebdomadaire.

 

Tablier de grossesse, culotte de cheval : miser sur la cryolipolyse et la radiofréquence

Certaines zones du corps conservent des rondeurs malgré un régime alimentaire équilibré et une pratique sportive régulière. Les parties du corps les plus sujettes au stockage des graisses sont le ventre, les cuisses, les hanches et les fesses. Au niveau de l’abdomen, la peau distendue peut créer ce qu’on appelle « un tablier graisseux » ou « tablier de grossesse » disgracieux.
Pour perdre la culotte de cheval récalcitrante et faire disparaître ce tablier de grossesse sans chirurgie, il est possible de recourir à la médecine esthétique. La méthode de la cryolipolyse consiste à appliquer un froid extrême sur les zones ciblées (abdomen, fesses…), afin de détruire les adipocytes. Rapide et indolore, l’intervention se fait à l’aide d’un appareil qui aspire les bourrelets graisseux et les expose à des températures très froides. Cette technique permet de mincir par le froid sans recours à la chirurgie. Les cellules de graisse sont progressivement éliminées par l’organisme suite à la séance. Le tissu graisseux perd 30 % à 40 % d’épaisseur et la silhouette retrouve sa finesse et son harmonie.

Avoir de la cellulite après la grossesse est très courant. En effet, l’augmentation des hormones sexuelles féminines durant la grossesse (œstrogènes) favorise le développement de la cellulite. Chez la femme, les cellules graisseuses vont s’élargir et provoquer des irrégularités inesthétiques à la surface de la peau. C’est ce qu’on appelle couramment « la peau d’orange », source de complexes et de mal-être.

Pour traiter ce phénomène et enlever la cellulite, différentes solutions existent : radiofréquence, Cellfina, mésothérapie, carboxythérapie. Efficace sur tous les types de cellulite (fibreuse, œdémateuse, adipeuse) la radiofréquence consiste à faire pénétrer sous la peau un courant générateur de chaleur pour supprimer la cellulite. Les séances de radiofréquence pour le ventre permettent d’éliminer les cellules de graisse stockées à cet endroit et de remodeler la silhouette en retrouvant un ventre plat. Moins invasif qu’une opération d’abdominoplastie, ce traitement n’entraîne aucune douleur ni aucun effet secondaire.


Ecrit par Valeria Romano

Ancienne interne des Hôpitaux de Paris Diplômée de la faculté de médecine de Paris, l’université Paris 7 – Paris Diderot Inscrite au tableau de l’Ordre des Médecins de la ville de Paris Plus d'informations

 
Contact